Vader Immortal (Oculus Quest)

par

Comment expliquer cette sensation ? Celle d’un pur fan de Starwars qui se retrouva transporté dans un univers criant de réalisme, et transformera à jamais votre vie de Jedi. Je vais tenter de vous l’expliquer.

Vader Immortal est à mi-chemin entre le jeu vidéo et l’expérience de réalité virtuelle. Alors à 8 euros l’épisode, est-ce intéressant d’investir dans cette trilogie sur oculus quest ?

Un univers criant de réalisme, c’est cela qui est à retenir. J’avais adoré la mission X-Wing disponible gratuitement sur PSVR et fournie avec le jeu battlefont. Il faut bien dire que devenir pilote de l’alliance rebelle en VR est un doux rêve pour toute personne étant fan des trilogies starwars. C’était jusqu’alors, ma meilleure expérience en réalité virtuelle dans l’univers de Georges Lucas. Mais de nouvelles cartes ont été abattues, et il faut dire que le studio ILMxLAB a mis la barre très haute. En effet malgré la puissance limitée de l’Oculus Quest, ce jeu (ou expérience) est criant de réalisme. Aucun aliasing, aucun ralentissement, et surtout, des détails impressionnants apportés au level design. Si bien qu’une fois que vous poserez le casque sur la tête, vous aurez vraiment l’impression de vous retrouver à la belle époque de l’Empire Galactique.

Que cela soit les décors ou les personnages, la modélisation est tout simplement parfaite. On se croirait tout droit plongé dans un film Star Wars tellement le réalisme a été poussé au maximum de la puissance de l’oculus. Si vous rêviez de rencontrer un jour Dark Vador, alors vous ne serez pas déçus. Le réalisme de celui-ci (ou des autres personnages) est tout bonnement incroyable. Les détails de son corps que vous aurez l’occasion de voir de près, vous en donneront forcément quelques frissons, mais surtout, vous garderez forcément des souvenirs mémorables de ceux-ci.

Et cela en sera de même pour les décors. Vous aurez vraiment l’impression de vous retrouver dans les couloirs d’un superdestroyeur impérial, au pixel près. Car que cela soit sur la modélisation extrêmement bien faite des environnements, ou sur bruitages que vous entendrez au loin, tout fera croire à votre cerveau que vous avez franchi le cap pour passer à l’intérieur de cet univers. Tout au long des trois épisodes, vous allez parcourir différents environnements qui la plupart du temps, sont liés de près à l’univers Starwars, et qu’on se le dise clairement, c’est un vrai régal.

Des clins d’œil en veux-tu en voilà.

Ce qui m’a choqué en tant que fan invétéré de la sage Starwars (notamment de la première trilogie), c’est le nombre de clins d’œil à la saga cinématographique, notamment la première. Combien de fois ne me suis-je pas dites : C’est pas vrai qu’ils ont même pensé à mettre ça ! Des détails parfois, que seuls les connaisseurs pourront repérer et de ce fait, vraiment apprécié. Car en plus de retranscrire extrêmement fidèlement l’univers en réalité virtuelle, le nombre de surprises pour les fans n’a pas été mis de côté, et à chaque épisode, il y a forcément des souvenirs qui vont se créer, et sûrement restés très longtemps au fond de vous-même.

Mais y’a-t-il une histoire ?

Bien sûr, et elle est extrêmement bien faite. Elle est certes un peu courte, et de ce fait, ne va pas aller chercher en profondeur, mais elle reste dans la lignée de ce que l’on attendrait pour un film de la guerre des étoiles. Vous incarnez un Jedi qui doit sauver la galaxie du côté obscur. Vous serez accompagné de votre droïd (extrêmement bien modélisé en VR) tout au long de l’aventure et rencontrerez des personnages issus d’autres races qui vous aideront à affronter le danger.  Notez bien que même si l’expérience est relativement courte (45 min à 1H par épisode), vous passerez par toutes les phases que vous aimeriez vivre en tant que Jedi, et c’est en cela que l’expérience devient vraiment exceptionnelle pour les fans.

Un petit coup de sabre si non rien ?

On ne va pas se mentir. Vivre une aventure Starwars en réalité virtuelle rime forcément avec combats au sabre laser. Et vous en aurez pour votre argent. En presque, car avec une durée de vie assez courte par épisode, il ne faudra pas vous attendre à passer votre temps à découper des stormtroopers au sabre laser. D’ailleurs cela n’arrivera pas. Mais vous les combattrez en renvoyant leurs tirs de blasters avec votre sabre. Et oui, il ne faut pas oublier que le sabre laser est l’arme noble des Jedi, d’une époque lointaine civilisée comme le disait Obi Wan à Luke. Vous n’aurez donc pas l’opportunité de tirer avec un blaster, mais uniquement renvoyer les tirs de ceux-ci avec votre sabre. Et c’est déjà pas mal, car la physique du jeu est très bien faite. Là encore, souvenirs garantis pour tout fan de la Guerre des étoiles.

Une difficulté facile ?

Oui, et cela s’explique, car ce jeu (ou expérience) a surtout pour but de vous faire vivre une aventure Starwars comme si vous étiez dans le film. Et dans le film, les héros ne meurent pas pour recommencer. À noter que j’ai tout de même était en difficulté quelques fois, mais la victoire a toujours fini par me sourire. C’est peut-être mes trente dernières années en tant que Chevalier Jedi qui m’ont permis une telle facilité. Ne s’appelle pas Anakin qui veut. Cette difficulté aisée permettra donc de vivre cette expérience à la manière des films, plus que du jeu vidéo, même s’il vous faudra interagir de nombreuses fois avec des éléments du décor pour résoudre des énigmes qui sont pour la plupart, pas trop difficiles.

Des défauts ?

Une rejouabilité limitée, c’est bien ce qu’on pourra reprocher à cette série d’épisodes.  Donc un tarif peut-être un peu élevé pour acquérir ces trois épisodes. Bien sûr, pour les vrais fans de la saga, ces 24 euros (3×8) représentent un prix dérisoire face à l’immersion que vous propose le titre estampillé Guerre des Étoiles. Après, si vous faites participer toute la famille comme chez moi, on peut estimer que le prix en vaut la chandelle. Mais même pour une personne seule, n’étant pas forcément une adepte de Starwars, cela peut encore paraître raisonnable aux vues des autres titres proposés sur la plate-forme oculus au même prix. Il est clair que je vais les faire une deuxième fois tellement le titre m’a pris par les sentiments. Donc ce point est à relativiser si vous êtes un pur fan, car vous n’hésiterez pas à recommencer les épisodes régulièrement.

 

Pas de doublage audio en français.

C’est bien un des regrets de ce titre, comme de nombreux autres en VR. Faute de gros budget derrière les jeux VR, ceux-ci ne sont pas tous localisés dans la langue de Molière. Et pour les non-anglophones, cela peut être gênant. D’autant plus que certains indices vous seront donnés oralement si vous pataugez dans la semoule. Je ne suis pas un expert en anglais, mais les dialogues simples m’ont permis de comprendre à peu près toute l’histoire. Et il faut dire que les voix des doublages originaux sont relativement correctes.  Notamment la voix de Dark Vador qui se rapproche de la version originale des films.

Les dojos

Les Dojos sont des combats au sabre laser qui permettent tout de même d’augmenter la durée de vie. Vous devrez affronter et battre des ennemis dans un temps record. Et cela n’est pas au simple que l’on pourrait le croire au premier abord. Grâce à ses défis corsés, c’est un autre plaisir de jeu qui est procuré, celui de se battre au sabre laser et l’on ne va pas s’en priver. Il y a des dojos dans chaque épisode ce qui est très appréciable.

 

Conclusion

Si vous êtes fan de Starwars ou tout simplement de Dark Vador, alors la question ne se pose même pas. Personnellement, je ne peux que conseiller Vader Immortal en tant que fanatique de Starwars depuis plus de 30 ans. C’est aujourd’hui la meilleure expérience qui existe (sauf peut-être l’expérience VR Secrets of the Empire) en réalité virtuelle. En tout cas c’est la meilleure que l’on peut trouver sur les caques vendues dans le commerce, quel que soit leur marque et modèle. Et le fait de pouvoir y jouer sur Oculus Quest, sans câble et tout simplement un must have. Si vous n’êtes pas fan de la saga Starwars alors l’expérience vous plaira forcément (à un degré moindre). Et c’est un peu plus difficile de vous le conseiller au vu des 24 euros à dépenser pour une expérience qui va durer entre 2 et 3 heures. Mais elle l’avantage de proposer un gameplay complet, entre manipulations d’objet, d’armes, de déplacement à l’échelle et autres. Elle ne sera pas aussi sûrement marquante que pour les aficionados, mais ne vous laissera pas indifférente non plus.

De plus, vous pouvez très bien commencer par acheter le premier épisode pour vous faire votre avis avant d’acheter les deux suivants. À vous de voir. En tout cas, pour moi, cette expérience reste unique et mémorable. Il va être difficile de faire mieux en matière d’immersion sur cette franchise, en attendant des épisodes plus longs et plus durs. J’ai adoré !!!!!!!

 

Partager cet article :